Noirmoutier : la fleur de sel dans la documentation-brevets

avril - 2009
Il est souvent très intéressant de consulter les textes des brevets lorsque l’on souhaite s’informer ou compléter ses informations sur un domaine technique particulier ou suivre l’évolution de la technologie dans ce domaine.

Concernant la fleur de sel et le sel de mer produits en Vendée dans l’Ile de Noirmoutier, on peut se reporter aux demandes de brevets français 2759075 et 2759076 qui portent sur une technique de fabrication de « pétales de sel » et qui décrivent, dans leur préambule, comme état antérieur de cette technique, la récolte de la fleur de sel dans les marais salants : la saumure s’évapore lentement sous l’action du soleil, ce qui permet de cristalliser dans un premier temps la fleur de sel ; les cristaux cubiques de fleur de sel sont riches en composés organiques provenant des algues et contiennent des oligo-éléments tels que le magnésium, le calcium, le potassium, des sulfates et des carbonates.

La fabrication industrielle du sel dans les salines est également évoquée, avec une première méthode en milieu agité, la saumure étant portée à ébullition pour la cristallisation instantanée du sel fin, et une deuxième méthode en milieu non agité, des serpentins de chauffage à la vapeur remplaçant le soleil en vue de la production de gros sel.